La congestion en musculation

La congestion en musculation, qu'est ce que c'est ? Quels en sont les intérêts ? Comment l'atteindre ? Est-ce obligatoire pour progresser ?
Introduction

La congestion en musculation , pour certain c’est le gage d’une bonne progression en musculation, on pense même parfois que la congestion est nécessaire. Néanmoins, cela reste à relativiser ce n’est pas l’unique facteur d’une bonne progression en musculation.

musculation
Définition

La congestion musculaire est le résultat d’une sensation que l’on peut voir lorsque nos muscles se gonflent pendant l’entraînement. Ils sont « pleins ». Autrement dit, l’afflux sanguin causé par la stimulation des muscles à travers les exercices de musculation qui sont réalisés favorisera la congestion musculaire.

A travers cette réaction de l’organisme, on rentre dans un état dit congestionné nous sommes d’avantages massifs. En revanche, c’est temporaire au bout de 2 heures tu seras complétement décongestionné.

Pour conclure, la congestion se définit par une augmentation temporaire du volume musculaire.

Rôle de la congestion

Fort heureusement, elle ne sert pas qu’a faire grossir temporairement nos muscles pendant l’entraînement. A travers l’afflux sanguin on obtient dans les muscles une grande quantité de nutriments ainsi que d’oxygène pour les fibres musculaires. En clair, les muscles seront beaucoup plus approvisionnés en ressources.

Par ailleurs, il y a un aspect purement psychologique qui rentre en compte. C’est l’égo, notamment chez les hommes. Avec une augmentation du volume musculaire, c’est un véritable booster de motivation. Cela renforce l’estime de soi, la confiance en soi, on se sent plus massif.

Congestion obligatoire pour prendre en masse musculaire ?

En un mot, non.

Dans l’augmentation de la masse musculaire, la congestion n’est pas la clé magique. En aucun cas elle n’est pas gage d’une augmentation pérenne de masse musculaire.

Néanmoins, elle nous permet de savoir que notre corps réagit bien a l’entraînement. Il est important d’être à l’écoute de son corps, avec une bonne technique ainsi qu’une charge adapté a l’objectif.

Peu importe le nombre de kg et de répétitions ça, c’est propre a l’objectif. Que ça soit de prendre du muscle, travailler son endurance ou sa force, la congestion est atteignable dans chacun de ces cas. En revanche, travailler avec des charges trop lourdes ou avec un nombres de répétitions insignifiantes ne te permettra pas d’avoir un afflux sanguin important dans les muscles.

Deux cas intéressants :

  • Chez un pratiquant orienté force communément appelé powerlifter. La congestion ne sera pas intéressante pour lui, il ne cherche qu’une chose la force.
  • Chez un pratiquant qui recherche son augmentation de volume musculaire et, qui se surcroit a un ponit faible (un manque de muscle, de force et/ou de volume). Lui permettra d’être focalisé sur ce muscle en question afin de le corriger.
Comment fait-on pour congestionner ?
Séries standards

Un travail musculaire avec une charge te permettant de faire des répétitions allant de 8 à 12 répétitions accompagné

Le dégressif

C’est très simple a appliquer, il te suffit de réaliser une seconde série immédiatement après la fin de celle-ci. Préfère l’utilisation de cette technique sur les exercices d’isolation. Si tu veux en savoir plus, clique ici

La pré-fatigue

Le principe est simple, tu dois réaliser un exercice de type isolation pour débuter ton entraînement. Exemple, aujourd’hui tu veux travailler tes pectoraux. Tu commences par réaliser un exercice d’écartés comme le butterfly. Attention néanmoins, tu devraw réaliser cette technique sur une très courte période.

Plus d’informations ici

Supersets/bisets

Il faut enchainer deux exercices sans temps de repos, d’un côté on a les supersets qui travailleront deux groupes musculaires différents. De l’autre, les bisets qui travailleront un seul même groupe musculaire. Diverses techniques sont possibles, clique ici pour consulter l’article dédié.

Conclusion sur la congestion

Comme dit précédemment, elle n’est pas obligatoire car ce n’est pas le seul facteur qui sera déterminant dans l’augmentation de la masse musculaire.

Néanmoins, c’est un facteur de plus qui, accumulé a d’autres permettra d’atteindre cet objectif de manière pérenne. Afin de l’atteindre je te conseille de varier les techniques d’intensifications mais surtout utiliser la bonne charge pour réaliser correctement les mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Musculation-Alimentation.fr


Découvre la chaine YouTube LB Musculation

Des vidéos de nutrition, d’entraînements et autres sans filtre, je te partage mon expérience en tant que pratiquant passionné. Si tu te retrouves dans l’un de ces objectifs, développer ta masse musculaire, perdre du poids, apprendre la nutrition et/ou l’entrainement, je te conseille de jeter un œil à ma chaine.

Des vidéos de nutrition, d’entraînements et autres sans filtre, je te partage mon expérience en tant que pratiquant passionné. Si tu te retrouves dans l’un de ces objectifs, développer ta masse musculaire, perdre du poids, apprendre la nutrition et/ou l’entrainement, je te conseille de jeter un œil à ma chaine.